Nous continuons avec un autre article qui traite de la propagande LGBTQ++ (ajoutez toutes les lettres que vous voulez) et cette fois-ci c’est le concours de Miss Univers qui nous intéresse.

Cette année la compétition comptera un candidat (et non pas une candidate) transgenre en la personne de « Miss Espagne ». Evidemment, la production a appuyé sur les horribles préjugés dont a souffert le candidat afin de faire pleurer le téléspectateur au coeur attendri grâce à l’approche des fêtes.

« J’ai toujours été une femme, avant même ma naissance, parce que mon identité est là » a déclaré « miss » Espagne. Eh non ! Même après plusieurs opérations on ne devient pas une femme pour autant. « Nous pouvons élever une nouvelle génération d’êtres humains beaucoup plus tolérants et respectueux » a-t-il ajouté. Ben voyons ! Vous êtes en train de forcer la serrure pour envahir notre espace. Les transgenres passent leur temps à pleurer alors que toute une propagande bien huilée promeut cette abomination. Le plus inquiétant, même si je me moque éperdument de ces concours, c’est que le type en question est déjà « miss » Espagne. Peut-être obtiendra-t-il le sacre ultime en devenant le dégénéré universel.

Source : Europe1

Publicités